Accueil Les tapes du donneur

La chane transfusionnelle

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Accs Adhrents



 
Les étapes du donneur PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 12 Octobre 2010 19:07

Les étapes sont identiques que ce soit  pour  un don de sang total, de plasma ou de plaquettes.

Il est conseillé de s'être bien restauré et hydraté avant le don en évitant une nourriture grasse  et des boissons alcoolisées.

1. L�accueil du donneur�:

Muni de sa carte de donneur de produits sanguins ou d�une pi�ce d�identit�, apr�s v�rification de son identit�, le donneur est inscrit dans la base informatique par la secr�taire.

Son dossier est mis � jour, il lui est d�livr� un questionnaire de pr�paration � l'entretien m�dical ainsi que des supports d'�tiquettes "codes � barres" permettant la tra�abilit� dans un souci de confidentialit�.

Les bases de donn�es n'�tant pas pour l'instant connect�es, il se peut qu'un donneur venant d'une autre r�gion que sa r�gion habituelle soit consid�r� come nouveau donneur.

2. R�ponses au questionnaire de pr� don�: ( r�ponses couvertes par le secret m�dical)

Son but est de pr�parer l�entretien m�dical avec le m�decin.

Il doit permettre au donneur postulant d�interroger le m�decin � l��tape suivante et au m�decin d�approfondir les questions au vu des r�ponses faites sur le questionnaire.

3. Entretien m�dical�: ( entretien couvert par le secret m�dical)

Le donneur postulant� participera � cet entretien en toute sinc�rit� : c'est un fondement de la s�curit� du donneur et du receveur Le m�decin doit s�assurer que le don ne nuira ni au donneur ni au receveur.

Dans l�int�r�t du donneur, le pr�l�vement de 450 � 500 ml de sang ne doit pas alt�rer son organisme. En particulier, tout ant�c�dent li� � des probl�mes cardiovasculaires doit �tre signal��; le m�decin v�rifiera l�absence d�an�mie �ventuellement par le test de l�h�moglobine pr�-don.

Dans l�int�r�t du receveur, le m�decin prendra en compte tous les risques connus ou suppos�s. Bien que des contr�les soient effectu�s sur les produits sanguins donn�s, cet entretien doit permettre d��viter toute intrusion de produit susceptible de contenir des agents infectieux dans la cha�ne transfusionnelle.

Le m�decin cherche � �viter les risques li�s aux bact�ries de la vie courante ( fi�vre, rhume ..) et aux virus (h�patite C, VIH �) aux parasites ( comme le paludisme) ou le prion. ( � l�origine de la maladie de Creutzfeldt Jakob).

L�entretien est compl�t� par un examen clinique�: prise de tension art�rielle, pouls, couleur de la peau, indicateurs de l'�tat de sant� du donneur��)

Il se termine par la signature du donneur d�un document attestant qu�il a lu et compris les questions du questionnaire, qu�il a eu la possibilit� de poser les questions souhait�es, qu�il a r�pondu avec sinc�rit� et qu�il est d�accord pour donner. Ce document est contresign� par le m�decin .

A ce stade le m�decin donne ou non son accord pour le don. De 8 � 10 % des entretiens se soldent par un ajournement temporaire ou d�finitif au don.

4. Pr�l�vement de produits sanguins�:

Effectu� par des infirmiers/infirmi�res qualifi�s avec du mat�riel st�rile � usage unique, il dure en fonction du donneur une dizaine de minutes.

En d�but de don sont pr�lev�s des �chantillons qui serviront � effectuer toutes les analyses de contr�le n�cessaires. Il est pr�lev� de 450 � 480 ml de sang� sur les 4 � 6 litres que notre corps contient (fonction de notre corpulence).

5. Le temps de la collation :

Cette collation vise 2 objectifs distincts�:

-�������� se r�hydrater et (s�alimenter) afin de ��compenser la perte�� due au don,

-�������� pr�venir un malaise dans la quinzaine de minutes suivant le don.

C�est aussi un moment privil�gi� d��changes et de convivialit� entre donneurs et entre le donneur et l�amicale organisatrice.

Il est demand� aux donneurs de ne pas effectuer d�efforts violents dans les 24 heures suivant le don.

Durant les 15 jours suivant le don, le donneur sera vigilant sur son �tat de sant�. Il signalera � l�EFS tout�sympt�me significatif d�une infection�: fi�vre, rhume, gastroent�rite, � Il signalera �galement tout �l�ment qu�il aurait oubli� de mentionner lors de l�entretien m�dical et ceci gr�ce au N� d'appel t�l�phonique direct avec l'EFS.

Ren� Tr�moulet

 


Bannière
 

Le Don du sang et Vous
 


bondaty_and_co