Accueil Les communes concernes

La chane transfusionnelle

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Accs Adhrents



 
PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 12 Octobre 2010 17:53

Le but de cette page est de prsenter succinctement les communes dans lesquelles notre amicale intervient. Pour plus d'informations, il conviendra de consulter le site Internet officiel de la commune.

ORCET

Commune de 2 700orctoises et orctois,situe 15 km environ au sud de Clermont-Ferrand sur le bord ouest de la petite Limagne. La commune de 700 ha est travers par lAuzon; le village est pos sur un promontoire dont les versants sud et ouest prsentent encore quelques vignes.

Orcet a des origines lointaines puisque lon date 2500 ans avant notre re la premire prsence humaine. Des bornes dlimitant le grand camp romain tmoignent de la prsence des troupes de J. Csar en 52 avant JC.

On notera son glise du 12me et 13me sicle coiffe de son clocher en tuiles vernisses. Le rvolutionnaire G.Couthon est natif dOrcet.

Depuis 1999, Orcet fait partie deGergovie Val dAllier communautregroupant ainsi 10 communes du sud de Clermont.

La commune possde les commerces de proximit. La comptence conomie a t transfre la communaut de communes. La zone dactivit des Sagnes dune superficie de 70 ha accueille les nouveaux artisans.

Associations et municipalit se partagent lorganisation dactivits culturelles.

LE CENDRE

La commune qui stend sur 422 ha dont 50% ltat naturel, est peuple de 4900 cendriouses et cendrioux.

Elle est traverse par lAuzon, est 2 Km de lautoroute A75 et possde une gare ferroviaire. La ligne SNCF propose une trentaine de liaisons quotidiennes aller et retour sur Clermont-Ferrand. Une liaison par bus permet de rejoindre la commune voisine de Cournon dAuvergne, elle mme relie la capitale auvergnate par le mme moyen de transport.

Si les premires traces de vie remontent 3000 ans av JC, la priode gauloise a profondment marque la commune, pour preuve les nombreux vestiges dcouverts depuis 2002 sur le site de Gondole. Ce site o ont t dcouvertes des spultures de cavaliers et de chevaux font partie d'un ensemble de 3 oppida du peuple arverne avec Corent et Gergovie, tmoins de la priode -50 av JC +100 ap JC.

Le Moyen-ge voit la construction du chteau de Gondole sur loppidum ponyme et de fortifications. Proprit de riches seigneurs, puis des surs Ursuline, la commune est cde ses habitants en 1789.

La population a fortement cru avec le dveloppement industriel de Clermont Ferrand. Le Cendre adhre la communaut de communes de Clermont Ferrand

VEYRE-MONTON

En expansion dmographique rgulire, Veyre-Monton compte environ 3500 veyre-montonnaises et veyre-montonnais sur un territoire de 1211 ha rpartis sur les bourgs de Monton, Soulasse et Veyre. La commune est traverse par la Monne qui descend des monts Dore. Lautoroute La Mridienne A75 pntre sur la commune en sa partie ouest.

Riche en vestiges trs varis, le territoire de Veyre Monton a subi une activit gologique intense: puy de Marmant, massifs de perprites des puys de la Piquettes, coule en provenance des monts Dore, coule volcanique du plateau de Tobize.

La prsence dhabitations troglodytiques dans le bourg de Monton tmoigne dune activit humaine remontant la prhistoire. (ces grottes revtent un attrait touristique certainet se visitent.

Les activits essentielles de ce territoire sont lagriculture, la vigne, les vergers, lartisanat, le commerce et les services. Beaucoup dhabitants travaillent Clermont-Ferrand.

La vie locale est anime par de nombreuses associations.

Veyre-Monton fait partie de Gergovie Val dAllier communaut.

LA ROCHE BLANCHE:

Blottie au pied dune falaise de calcaire blanc, do le nom de la commune, La Roche Blanche est situe une douzaine de kilomtre de la capitale rgionale Clermont-Ferrand.

Dune superficie de 1160 hectares, les 3213 la roche-blanchoises et la roche-blanchois profitent dune grande varit de sols et de relief ( plaine de la Limagne 340 m daltitude et plateau de Gergovie 744 m )qui permet une diversification de cultures: vignes, fruitiers, crales

En approchant de la partie urbaine, lil est attir par cette falaise blanche tmoignant dun habitat troglodytique.

On ne peut parler de Gergovie sans voquer la clbre bataille entre les troupes de Vercingtorix et de Jules Csar venu conqurir la Gaule en 52 avant notre re. Remporte par Vercingtorix, le romain se repliera vers le nord abandonnant plus de 600 guerriers.

Aujourdhui, Gergovie est synonyme pour bien des adeptes dEole de la manifestation de cerfs-volantsen Septembre : Cervolix.

Larchitecture du bourg tmoigne dun pass moyengeux et viticole avec ses cuvages semi-enterrs.

Traverse par le ruisseau lAuzon et lautoroute A75 Paris-Montpellier, la commune se tourne depuis quelques dcennies vers la modernit: une centaine de PME trs diversifies constitue loffre commerciale, industrielle et artisanale. La Roche Blanche fait partie de Gergovie Val dAllier communaut.

LA SAUVETAT :

Situe au sud de Clermont Ferrand en pleine Petite Limagne et deux kilomtres de lautoroute Paris-Montpellier, La Sauvetat profite de la richesse des terres fertiles pour cultiver les crales, les olagineux et lail.

La commune stend sur 800 hectares environs, les 650 sauvetatois et sauvetatoises habitent un village qui se distingue de loin par son donjon du XIIIme sicle. Travers par Le Charlet qui se jette dans lAllier, la commune a su garder une forte empreinte mdivale.

Plusieurs communes de France portent le nom de La Sauvetat dont la signification est toute tendue de terroir plac sous une sauvegarde particulire et o les habitants taient francs et libres. La Sauvetat serait sur une des voies de la Via Roma, chemin suivi par les plerins anglais qui se rendaient de Canterbury Rome. Sa cration remonterait au XIIme ou XIIIme sicle, la prsence des Hospitaliers de la Commanderie de lOrdre de St Jean de Jrusalem (actuellement Ordre de Malte) est atteste ds le milieu du XIIIme sicle. Ceux-ci faonnrent les fortifications actuelles, La Sauvetat restera un centre agricole riche sous ladministration des Hospitaliers jusqu la vente des biens en 1795.

Amnages, restaures, scurises, les fortifications tmoignent du pass militaire de la commune. Celles-ci auraient trs probablement priclites sans lassociation Les Amis de la Commanderie qui entreprit dans le courant des annes 1980 de consolider, restaurer et rhabiliter le fort et la tour-donjon de cette commanderie.

La Sauvetat adhre Gergovie Val d'Allier Communaut.

La Sauvetat, un village o il fait bon vivre.

PLAUZAT :

Plauzat est situ dans le dpartement du Puy-de-Dme et la rgion d'Auvergne. Ses habitants sont appels les Plauzatois et les Plauzatoises.
La commune s'tend sur 13,0 km et compte 1 451 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2007. Avec une densit de 102,5 habitants par km, Plauzat a connu une nette hausse de 45% de sa population par rapport 1999.


Entour par les communes de Ludesse, La Sauvetat et Neschers, Plauzat est situ 14 km au Sud-Ouest de Cournon-d'Auvergne la plus grande ville aux proches alentours. Clermont-Ferrand est distant de 24 Km au Nord.
Situ 421 mtres d'altitude, le village de Plauzat a pour coordonnes gorgaphiques 45 37' 18'' Nord, 3 8' 56'' Est.
La commune est proche du parc naturel rgional des Volcans d'Auvergne environ 6 km.

Charmant village marqu par sa priode mdivale. Fort villageois, chteau et son glise classe Monument Historique caractrisent le centre du vieux bourg.

Sonpass vigneron trs riche, s'appauvrit partir de 1893 cause du phylloxra. Lamagnifique Fontaine aux Lions et debelles demeuresnous rappellent cette poque. Une bonne partie deshabitantsnecherchaient pasencore du travail sur Clermont-Ferrand.

Aujourd'hui,une majorit de la population migre chaque jour sur les deux ples d'activits que sont Issoire et Clermont. L'conomie locale reste essentiellement agricole

LES MARTRES de VEYRE :

A 18 Km au sud-est de Clermont-Ferrand, sur la rive gauche de lAllier, les Martres de Veyre est une commune trs ancienne puisque des vestiges remontant au 3me millnaire avant notre re ont t retrouvs au Lot en bordure de la rivire. La commune de 928 ha est habite de 3900 martrois et martroises.

A partir du Moyen-ge, le village sinstalla sur la butte, autour de lglise actuelle. Lactivit essentiellement agricole, viticole et arboricole vit la construction de moulins sur la Monne: moulins farine, soufre pour la vigne. Au dpart du port des Martres, le vin et les fruits furent exportes en sapinires par lAllier vers Moulins, Nevers et Paris. Orlans et Nantes recevaient le lin et lhuile de noix. Dtruit par le phylloxra, le vignoble disparu la fin du XIXme sicle crant une longue priode de dclin. Le dbut du XXme sicle vit se dvelopper plusieurs ateliers de passementerie ainsi quune fabrique de biberons Robert. Aprs la 2me guerre mondiale, le dveloppement du chemin de fer permet daccder facilement et de travailler la capitale auvergnate: Clermont Ferrand.

On ne peut parler des Martres de Veyre sans voquer ses sources minrales dont certaines sont rputes sur le plan mdicinal; la plus clbre tant la source des Saladis.

Aujourdhui, Les Martres de Veyre, commune rsidentielle o rsistent quelques vignes et vergers fait partie de Gergovie Val dAllier Communaut regroupant dix communes du sud de Clermont-Ferrand.

 


Bannière
 

Le Don du sang et Vous
 


bondaty_and_co