Accueil Don de plasma

La chane transfusionnelle

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Accs Adhrents



 
Don de plasma
PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 01 Mars 2012 19:34

Le plasma sobtient de 2 faons diffrentes:

- soit partir dune poche de sang total, o pralablement le sang est dleucocyt (limination des globules blancs par filtration). Ensuite, le filtrat subit une centrifugation permettant dobtenir sparment les globules rouges, les plaquettes et le plasma. Ce plasma est destin au LFB (Laboratoire Franais de Biotechnologies) o les protines et facteurs de coagulation quil contient servent produire (en 2011), 19 mdicaments diffrents (voir sur le site: Informations et utilisation du sang

- soit par plasmaphrse o aprs ltape de dleucocytation, ce plasma appel plasma thrapeutique destin aux malades va subir une tape dattnuation des agents pathognes

Dans les 2 cas, on obtient un plasma dleucocyt

But de lattnuation des agents pathognes. Ce plasma dleucocyt peut contenir des virus, bactries et des parasites quil convient de neutraliser au maximum avant de le transfuser au patient.

Plusieurs mthodes sont utilises afin de garantir une bonne scurit transfusionnelle. Sur le territoire franais, les autorits sanitaires ont retenu lutilisation de plusieurs techniques dinactivation afin de pallier les dfaillances de lune ou de lautre.

Les diffrentes techniques prsentes sur le territoire franais sont les suivantes:

- la viro-inactivation du plasma par solvants-dtergents, PFC-SD

- la viro-inactivation du plasma par Amotosalen, PFC-IA

- la viro-inactivation du plasma par traitement au bleu de mthylne, PFC-BM

- lobtention de plasma scuris par mise en quarantaine, PFC-SE

- la viro-attnuation du plasma par pasteurisation.

Principes de base de ces techniques:

Lagent inactivant doit tre capable de dtruire ou de rduire un large spectre dagents pathognes sans pour autant apporter un risque de toxicit prjudiciable au receveur. Dautre part le traitement ne doit pas altrer les protines et agents fibrinognes du plasma.

Description sommaire des diffrentes techniques utilises:

- la technique par solvant-dtergent (SD) consiste mlanger plusieurs centaines de poches de plasma dans une cuve et ajouter un solvant dtergent qui dtruit les virus. Ce brevet amricain tomb dans le domaine public est exploit en exclusivit par la socit Octapharma base au Luxembourg. Elle est aussi pratique par lEFS en son usine de Bordeaux depuis 1992.

- le traitement par Amotosalen consiste introduire cette molcule, dont les agents actifs sont dorigine vgtale, dans la poche de plasma et de raliser une exposition aux rayons Ultra Violets A. Amotosalen plus rayonnement dclenchent une raction photochimique. Une priode dincubation avec un compos absorbant permet dliminer les composs secondaires et lAmotosalen rsiduel

- le traitement par le Bleu de Mthylne (BM): consiste introduire une capsule de bleu de mthylne dans la poche de plasma et l aussi de faire subir un traitement aux UV qui tue les virus. Ce procd est utilis dans de nombreux pays depuis des annes, mais le rseau dhmovigilance a dtect des incidents allergiques.

- lobtention de plasma scuris par quarantaine: cette mthode consiste conserver le plasma dun donneur en quarantaine et attendre que le donneur revienne pour un don. Si aucun agent transmissible nest dtect, lEFS libre le don prcdent et le processus continue ainsi

- le traitement par pasteurisation consiste comme son nom lindique lui faire subir une pasteurisation 60C pendant une dizaine dheures en prsence de stabilisants. Refroidi, le mlange de 100 poches ainsi traites est dialys afin dliminer les stabilisants puis filtr strilement. Cette technique est en cours de validation auprs de lAfssaps.

Dans les 5 cas on obtient un plasma scuris pouvant tre transfus aux malades.

Les autorits sanitaires ont pris la dcision darrter le plasma trait par le bleu de mthylne et de laisser la disposition les plasmas traits par SD, Amotosalen, et le plasma scuris par quarantaine. Le PFC-IA (Amotosalen) devrait avoir une cible de dlivrance de 25% environ.

-------------------------

PFC: Plasma Frais Congel

Afssaps: Agence Franaise de Scurit Sanitaire des Produits de Sant.

Ren Trmoulet le 23 Janvier 2012

 
PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 01 Mars 2012 18:26

Dans la partie INFORMATIONS et UTILISATION du SANG de ce site est dcrit la composition du plasma (90% deau et 10% de protines, nutriments, sels minraux ) et son utilisation thrapeutique sous 2 formes: en transfusion ou en fractionnement afin dlaborer des mdicaments.

Comme les autres composs du sang, les besoins en plasma vont croissants danne en anne. Les individus du groupe AB sont donneurs universels en plasma, mais seulement 4% des Franais sont de ce groupe ce qui en fait un groupe prcieux. Les individus de groupe B dont galement orients vers le don de plasma.

La technique utilise est laphrse, technique qui permet de centrifuger le sang en externe du donneur, de sparer le plasma des autres constituants, disoler le plasma extrait et de rinjecter au donneur les autres lments dont les globules rouges, globules blancs et plaquettes. Cette technique applique au don de plasma prend le nom de plasmaphrse. Rappel: le matriel utilis pour un don de produits sanguins est strile et usage unique, puis dtruit par incinration.

Le parcours du donneur est le mme que pour le don de sang total: enregistrement, questionnaire renseigner, entretien mdical, prlvements dchantillons de sang pour analyses puis plasmaphrse, collation pour le donneur. La seule diffrence notable pour le donneur est une dure plus longue pour le don de plasma: 45 mn environ contre 10 mn pour le don de sang total do en gnral la ncessit de prendre un rendez-vous avec lEFS ou lassociation de bnvoles organisant la collecte mobile. Entre larrive et le dpart, il faut prvoir 1h30 mn environ.

Les conditions et contre-indications pour le don sont les mmes que pour le don de sang ( voir (INFORMATIONS et UTILISATION du SANG - LES CONDITIONS DADMISSIBILITE sur le site).

Le volume de plasma prlev est prescrit par le mdecin compte tenu du poids, de la taille du donneur, de son sexe maxi 750 ml. Ds le recueil de la poche, le contenu subit la dleucocytation, opration qui consiste liminer les leucocytes par filtration.

Recommandations: stre bien restaur au dernier repas non gras et stre bien dsaltr en boisson non alcoolise avant le don. Se rhydrater pendant et aprs le don afin de compenser la perte en eau.

Un donneur de plasma peut continuer donner son sang total ou ses plaquettes en respectant un dlai de 2 semaines. Au maximum, le donneur de plasma peut donner 24 fois dans lanne en espaant les dons de 2 semaines minimum.

Ren Trmoulet le 23 Janvier 2012

 


Bannière
 

Le Don du sang et Vous
 


bondaty_and_co